Cybercriminalité DITT/PLCC

14/05/2016 14:05

La Direction de l'Informatique et des Traces Technologiques - DITT, est la Direction Centrale de la Police Scientifique de Côte d'Ivoire en charge de la cybercriminalité, du soutien technologique aux investigations et de la conduite des projets technologiques liés à la sécurité. 

Les activités de la DITT reposent sur trois axes animés par:

Sous-direction de l'Informatique (SDI) en charge de la conduite des projets et de la gestion de l'infrastructure technologique existante

  • Service Infrastructures
  • Service Projets et Développements

Sous-direction des Traces Technologiques (SDTT) en charge du soutien technologique aux investigations.

  • Laboratoire de Criminalistique Numérique (LCN)
  • Service Analyses

Plate-Forme de Lutte contre la Cybercriminalité (PLCC) en charge des enquêtes de cybercriminalité

  • Service Enquêtes
  • Service Coopération Policière
  • Service Communication et Statistiques
La  Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité a pour mission de :
 
  • effectuer des enquêtes judiciaires portant sur les infractions visant ou utilisant des systèmes informatiques, apporter son assistance technique aux services de Police et aux services connexes chargés de l’application de la loi lors des enquêtes judiciaires ; 
  • contribuer à la mise en place de moyens techniques et au développement de l’expertise pour l’examen et le traçage des systèmes d’information ;
  • mener des actions de sensibilisation et d’information sur la cybercriminalité auprès des populations et des autres services de l’administration publique et du secteur privé ; 
  • participer à la définition et la mise en oeuvre des mesures techniques, organisationnelles et règlementaires dans le cadre de la lutte contre la cybercriminalité ; 
  • contribuer à la formation technique des personnels pour le renforcement des capacités en matière de lutte contre la cybercriminalité.

 

Lutte contre la cybercriminalité les 10 commandements à appliquer pour ne pas être victime d'une arnaque

Les cybercriminels continuent de faire de nombreuses victimes à travers le monde. Si des moyens de répression de cette activité criminelle sont entrepris dans nos différents pays, l’un des moyens les plus efficaces de l’éradiquer reste la prévention.

Dans cet article, la Plateforme de lutte contre la cybercriminalité (PLCC) fait un rappel en 10 points des mesures à prendre pour naviguer sur la toile en toute sécurité.

 

1-      Changer régulièrement vos mots de passe. (Un site = Un mot de passe unique)

2-      Aucune autorité judiciaire, de police  ne possède d'adresse mail gratuite de type Hotmail, Yahoo, Gmail...

3-      Ne divulguez pas d'informations personnelles sur Internet. Prenez le temps de sécuriser vos comptes ainsi que ceux de vos enfants. Ne rendez pas visibles vos contacts sur Facebook ou autre réseau sociale.

4-      Allez toujours sur une adresse commençant par  https://, officielle et habituelle pour vous connecter à votre compte bancaire, à votre messagerie ou autres réseaux sociaux.

5-      Evitez d’envoyer des photos ou vidéos, de vous, à caractère sexuelle ou tout autre position indélicate.

6-      Ne versez jamais d'argent par Mandat Cash ou Western Union à une personne que vous ne connaissez pas, que vous n'avez jamais rencontrée physiquement.

7-      Méfiez-vous des trop bonnes affaires. Ne cédez jamais à la précipitation. Les bases d'une transaction sont les mêmes dans la réalité et sur Internet. Une annonce trop alléchante cache souvent une arnaque. Renseignez-vous, comparez les prix et les produits avant d'acheter.

8-      Cessez tout contact si votre interlocuteur (que vous ne connaissez pas) vous demande de l'argent sous prétexte de frais, de maladie, de transport...

9-      Remettez vous souvent en question. Il n'y a pas de profil type de victime, personne n'est à l'abri sur Internet. Les cyberdélinquants jouent parfois sur notre confiance excessive en nos capacités.

10-  Ayez un anti-virus efficace et à jour sur votre ordinateur.

Une fois de plus, la PLCC vous exhorte à la prudence !

 

Plus d'information contacter: armeeivoirienne7@gmail.com